Comment acheter sa maison en France sans banque islamique et sans intérêts des crédits (riba) ?

Comment acheter sa maison en France sans banque islamique et sans intérêts des crédits (riba) ?

Les musulmans en France ont beaucoup de problématiques dans leur vie, une d’entre elles est comment devenir propriétaire sans faire de crédit avec intérêts (riba) et en l’absence de banques islamiques en France.

L’acquisition de la résidence principale est une voie royale dans la constitution d’un patrimoine. En effet, l’immobilier suit au moins l’inflation et est un placement assez sûr (il a pris en moyenne 5% par an les 20 dernières années en France, soit x 2.5 !). De plus il y a de vrais avantages fiscaux (pas de taxation de la plus-value, donc le x2.5 est net !).

Parmi les solutions que j’ai pu constater, il y a les suivantes :

  1. Maximiser l’apport.
  2. Solliciter l’épargne des proches.
  3. Solliciter le prêt à taux zéro.
  4. Acquérir un logement social.

Maximiser l’apport

Pour cela, il faut avoir une épargne liquide est conséquente. Je développerai dans ce blog les méthodes/stratégie pour obtenir un taux d’épargne élevé permettant de disposer d’un capital important.

Solliciter l’épargne des proches

Notamment des personnes plus âgées qui auraient théoriquement plus de patrimoine. Les membres les plus proches de la famille seront à coup sûr bien veillants à votre égard et disposer à contribuer.

Pour éviter tout futur déboire, je vous conseille de formaliser le prêt par un contrat ou une reconnaissance de dette et de faire un suivi strict des remboursements.

Solliciter le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est une aide de l’état pour permettre à plus de français d’acquérir une résidence principale. Usuellement, on commence à rembourser au bout de 5 ans et durant 25 ans au maximum.

Le prêt ne peut couvrir la totalité du prix (cela serait trop beau…) et est plafonné. A titre d’exemple, pour l’achat d’un F2 en région parisienne (hors petite couronne) qui couterait 200 000€, le montant maximum serait de 84 000€.

Attention : ce prêt à des contraintes assez importante, notamment :

  • Si on revend l’appartement, il faut attendre au moins 2 ans avant de pouvoir en bénéficier à nouveau.
  • On ne peut le louer avant 6 ans (sauf cas particuliers qui sont la retraite, mutation, divorce, invalidité, chômage depuis plus d’un an, et même dans ces cas là, le montant auquel vous le louez est plafonné).

Ainsi une fois achetée, avant 6 ans, on ne peut sortir de la résidence qu’en revendant l’appartement. Par conséquent vous êtes donc engagés à y rester 6 ans (ce qui est une bonne durée pour une résidence principale, mais l’élargissement de la famille peut vouloir vous faire changer plus tôt).

Acquérir un logement social

Les logements sociaux sont un moyen facile de devenir propriétaire. En effet, lorsque éligible (il y a des conditions de ressources) ils sont vendus avec une décote de 20% et des frais de notaires réduit (2.5% au lieu des 4% usuelles).

Attention, comme pour tout avantage, il y a des contraintes pour toute action avant 5 ans :

  • Location : le loyer auquel vous louez est plafonné.
  • Revente : Si vous l’avez acheté avec une décote, vous rendrez cette décote lors de la vente. Par ailleurs, l’organisme HLM est toujours prioritaire dans le processus de vente.

Mauvaise solutions

Faire un emprunt à la banque : je n’épiloguerai pas dans le débat « est ce permis ou non d’emprunter avec des intérêts pour acheter sa résidence principale ». Pour ma part, je me suis fait mon avis, qui est basé sur ce verset qui est tres direct à ce sujet et « dur » :

« Ô vous qui croyez, craignez Dieu ! et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants, Si vous ne le faites pas, attendez-vous à une guerre de la part de Dieu et de Son envoyé, Tandis que si vous vous repentez, votre capital vous restera : vous ne léserez pas et vous ne serez pas lésés. »

AL-Baqara (2:278-279)

Prêt action logement : il s’agit d’un effort de votre employeur, qui peut vous prêtez jusqu’à 25 000€. Cependant, après recherches, il se trouve qu’il inclue des intérêts de 1%. Je m’en écarte donc.

Ma solution

J’ai pu élaborer une solution en me renseignant sur différents aspects de cette question. Cependant, à ce stade, je ne préfère pas la partager car son partage peut générer des modifications entrainant son interruption. Dans le futur, et en fonction de l’évolution de ce blog, cette solution pourrait être partagée ici.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’investissement et l’immobilier pour les musulmans en France?

Inscrivez vous à notre newsletter ci-dessous pour recevoir des articles privés